Le 1e juin : actualité et finance

Publié le

Le 1e juin : actualité et finance

Nous voici ce 1e juin de retour dans la grande salle Osète pour ce nouveau jeûne. L'actualité commence à s'accélérer, c'est normal, la COP21 approche. Jugez plutôt :

1. nous sortons tout juste du week-end du 30-31 mai, moment d'une mobilisation nationale coordonnée par la Coalition Climat 21. Des initiatives furent menées à Toulouse dans ce cadre sous l'égide du CCFD, d'Avenir Climatique et des Petits Débrouillards : le samedi, suite à deux soirées de préparation les mardi et jeudi, une simulation publique et interactive de Conférence pour le Climat (COP-in-Toulouse). Le dimanche, une action de sensibilisation aux enjeux climatiques à la MESS (Maison de l'Economie Sociale et Solidaire !) de Ramonville.

2. le 1e juillet, des représentants des grandes religions jeûneront pour le climat et se rendront à l'Elysée pour remettre une déclaration commune au Président Hollande. Ce même jour à Toulouse, un projet de jeûne en plein air se met en place. Il pourrait consister en une action de sensibilisation où nous aborderions les toulousains croisant notre chemin pour leur proposer de répondre à un quiz sur les enjeux climatiques.

3. le 1e août : nous pourrions nous retrouver à nouveau salle Osète pour échanger autour de la lettre encyclique du Pape François sur l'écologie qui doit sortir ce 16 juin. Un texte dont on espère qu'il pourra peser dans les négociations de la COP21 !

4. le 1e septembre, nous aurons le plaisir de recevoir au jeûne toulousain Paul Néau qui nous parlera du plan de transition énergétique proposé par les experts de l'association Négawatt dont il fait partie en tant que membre du collège exécutif.

5. le 1e novembre : un jeûne exceptionnel aux dimensions internationales en commun avec un groupe Pax Christi venant de toute la France et même d'Europe pour fêter la naissance il y a 70 ans dans le Sud-Ouest de cette association qui œuvre pour la paix sous toutes ses formes, y compris climatique. De nombreux invités se joindront à nous à cette occasion dont notre cher coordinateur national des "jeûnes pour le climat", Martin Kopp !

6. Alternatiba : 13 juin, 11h, quai de la Daurade, arrivée des vélos de l'Alternatiba Tour. Par ailleurs, un village sera monté les 12 et 13 septembre sur les Allées Jules Guesde.

Et alors, le 1e juin ? A près ce tour de l'actualité, nous avons échangé sur le thème : la nature est-elle à vendre ? Car il y a urgence là aussi : le monde de la finance est en train de s'emparer de la nature pour la transformer en produits spéculatifs (par exemple des permis de polluer mis sur le marché...) ! C'est ce que montre avec force le film : "Nature, le nouvel eldorado de la finance" dont nous avons regardé quelques extraits.

Mais les jeûneurs sont des êtres spirituels. Ils savent que la nature a une valeur qui n'est pas financière. Elle est un don, issu d'un donateur pour certains, sans donateur pour d'autres. Mais pour tous un don à préserver parce qu'elle a en-elle même une valeur qui ne s'échange pas contre des euros ou des dollars. Une valeur infinie, car elle est condition de possibilité de la vie humaine, aussi bien celle des générations présentes que celle des futures.

C'était déjà en substance la réponse que fit en 1854 le chef indien Seattle (1786-1866) à la proposition du président américain d'alors de lui acheter ses terres. Réponse qui a porté notre méditation finale et que l'on peut retrouver sur une autre page de ce blog :

http://jeuneclimat.over-blog.com/2015/06/la-terre-n-appartient-pas-a-l-homme.html

A bientôt, au 1e juillet pour un nouveau "jeûne pour le climat" !

Commenter cet article